Moustiques Mouches Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Mouches

    >>> MOUCHES : mode de vie, dégâts

    L’invasion des mouches est de nos jours un problème récurrent.

    Elle peut être quelques fois due à la présence d’une charogne dans vos combles (un oiseau ou une souris en décomposition) et dans ce cas la seule solution est de trouver le cadavre et de l’éliminer et éventuellement d’actionner un fumigène « DEGY FUMIGENE »(en vente sur ce site).

    Mais généralement, dans 95% des cas, il s’agit d’un problème environnemental : la proximité d’une exploitation agricole, d’une déchetterie ou d’un voisin qui possède quelques ruminants dans un champ à côté de chez vous.

    Il n’existe pas de solution à long terme, je mets quiconque au défi de me dire qu’il a trouvé une solution durable dans la lutte contre les mouches et qu’il n’en a plus une dans sa maison. Par contre, sur ce site vous trouverez 4 produits que j’utilise au quotidien chez mes clients et chez moi et qui permettent de réguler considérablement leur prolifération.

    Mon bureau est à proximité d’une exploitation avicole et j‘étais chaque année embêté par ces mouches qui osaient même venir vous frôler les cheveux. Je ne supporte pas ça !

    Depuis 2 ans je combine l’utilisation d’adhésifs anti-mouches, collés aux fenêtres et la pose de pièges « FLYTRAP » à l’extérieur de mes locaux et le résultat est surprenant.

  • Moustiques

    >>> MOUSTIQUES : mode de vie, dégâts

    Boutons, rougeurs, démangeaisons… En été, les moustiques sont une véritable plaie pour les vacanciers. Si la plupart du temps ils sont inoffensifs, ils peuvent parfois être dangereux.

    Depuis ces dernières années, vous avez certainement entendu parler de « moustique tigre », de « zika », de « chikungunya » ? Je souhaite avant tout éclaircir certains points.

    Les moustiques forment une famille d'insectes volants : les culicidés qui se nourrissent du sang des mammifères à sang chaud tels que le chat et l'homme ; ils font partie des animaux hématophages (comme la punaise de lit).

    Même si les moustiques peuvent aussi être bénéfiques à l’environnement, car en se nourrissant de nectar de fleurs, ils participent à la pollinisation des plantes ; certains espèces du genre « aedes » peuvent être vecteur de maladies.

    Et donc l’aedes albopictus (moustique tigre) ou l’aedes aegypti peuvent être porteur de maladies telles que « zika », « le chikungunya », « la dengue ». Il est vrai qu’il faut être un spécialiste pour les dissocier car toutes les deux ont un corps noir rayé de blanc et les pattes noires tachetées de blanc.

    Alors je vous rassure, ces espèces sont principalement implantées dans plus de 80 pays d’Asie, de l’océan Indien, du Pacifique, d’Afrique, d’Amériques centrales. Mais malheureusement, le moustique tigre commence à proliférer dans le bassin méditerranéen et il a été repéré dans le sud de la France.

    Pour limiter la prolifération du moustique tigre et donc la transmission de maladies, deux règles : éliminer les éventuelles larves en vidant régulièrement les eaux stagnantes dans les coupelles sous les pots de fleurs et les vases et se protéger en utilisant des moustiquaires et en portant des vêtements longs afin d’éviter les piqûres.

    Vous allez me répondre : « oui, mais moi j’ai un grand jardin, je travaille, je n’ai pas le temps de vérifier chaque pots de fleurs », ou « il est hors de question que je mette un pull lorsque je suis sur ma terrasse par 35°C »…

    Ne vous inquiétez pas j’ai ce qu’il vous faut, j’ai sélectionné pour vous toute une gamme de produits pour protéger vos intérieurs et extérieurs tout en limitant la prolifération des moustiques.